Frédéric bonan – i-deal development

Image Frédéric Bonan – I-Deal Development

Premiers résultats concluants du businessman à ses débuts chez Altran

À ses débuts en tant qu’ingénieur d’affaires d'Altran, Frédéric Bonan (Page web - Frédéric Bonan) s’attèle à l'expansion d’un centre de profit pour divers clients tout en s’entourant d’une équipe comprenant plusieurs conseillers. Fort de ses études et de son expertise dans le domaine, le consultant est devenu responsable du développement et du commerce d’Altran après avoir eu des résultats concluants en tant que cadre technico-commercial. En plus de son rôle de consultant, l'homme d'affaires assure la présidence des filiales du groupe Altran, en occupant le poste de manager puis Président Directeur Général de Lore lors du redressement de la compagnie. Frédéric Bonan s’engage entièrement dans l'élaboration ainsi que la réalisation des stratégies des associés d’Altran pendant ses 9 ans comme responsable du développement de la filiale.

Intentions et principes fondateurs d’I-Deal Development

Frédéric Bonan a pour intention d'accompagner les PME en améliorant les compétences et l'entente de l’équipe tout en les poussant à rester eux-mêmes. Ainsi, elles grandiront vite avec un staff soudé et enthousiaste. L’approche lancée par l'homme d'affaires permet aux PME soutenues par I-Deal Development de grandir, car elles profitent de la consistance et du savoir-faire d'une multinationale sans les obstacles connexes. Dans le but d’assister efficacement les petites et moyennes entreprises sans les contraintes liées à l’envergure d’une multinationale, le manager fonde I-Deal Development. Il ambitionne également d'optimiser le modèle économique inhabituel mis en place au sein d’Altran qui a mené à son succès. Grâce à sa méthode originale, Frédéric Bonan aide concrètement les PME à préparer leur évolution future en fonction de chaque nouvel enjeu lié à l'administration en interne ou à la situation externe (progrès technologiques et mouvance des marchés).

Les acquis de Frédéric Bonan chez Altran lui ont permis de créer une stratégie de croissance sérieuse se focalisant sur deux axes principaux, à savoir une équipe fiable et un solide réseau de partenaires. Tout au long de sa carrière au sein du groupe Altran Technologies, l'homme d'affaires diversifie ses compétences en marketing, en gestion, en méthode opérationnelle et en rentabilisation. Chez Altran, Frédéric Bonan a pris conscience de la nécessité de la compétence, de l’autosuggestion, de la volonté et de l'entente dans l'essor d’une petite boîte comme d’un réseau d’envergure planétaire.

Accomplissements significatifs en faveur d’un réseau en phase de croissance

Suivant la logique des centres de profit, Frédéric Bonan participe à la mise en place et à la direction de départements fonctionnels spécialisés dans la création de valeur. Cette décision augmente concrètement le CA d'Altran et son résultat opérationnel. Le consultant a mis en place un plan inventif de recrutement et de formation chez Altran. La stratégie de croissance préparée par le DG du groupe comprend entre autres l’obtention graduelle d'environ 250 petites et moyennes entreprises à l’échelle internationale. Tout au long de son cursus chez Altran Technologies, Frédéric Bonan a coopéré pour l’application du plan de croissance du holding en enrichissant en permanence son équipe de conseillers et son réseau de collaborateurs.

Premières années de Frédéric Bonan dans le milieu du consulting

Frédéric Bonan distingue le potentiel du domaine du conseil grâce à son premier travail. Son parcours personnel participe à sa découverte des particularités des marchés européens, asiatiques et américains. La mission du jeune sortant de l’ESSEC au poste d'analyste pour Altran Technologies était de guider les PME dans leur évolution. Il a en effet des connaissances dans le secteur. Le consultant est titularisé ingénieur, options matériaux, suite à sa formation à l’École Nationale Supérieure de Mécanique et d’Aéronautique (ENSMA), reliée auparavant à l’université de Poitiers. Frédéric Bonan décroche un master en commerce et en management en intégrant l’École Supérieure de Sciences Économiques et Commerciales. Il augmente ainsi ses capacités et approfondit l'univers des affaires.